Le billet du lundi : Et pendant ce temps, le CO2 …

L’observatoire de Mauna Loa, à Hawaï, a mesuré une concentration moyenne de CO2 dans l’atmosphère de 410,31 parts par million (ppm) au cours du mois d’avril. C’est la première fois que le seuil de 410 ppm est dépassé sur une moyenne mensuelle. Le seuil de 400 ppm journalier avait été franchi en 2013, sachant que la toute première mesure, en 1958, était de 280 ppm.

Rappelons qu’un seuil moyen de 450 ppm correspond à une hausse de la température de la planète de 2°C. A ce rythme, les 450 ppm seront atteints avant 2050.

D’un certain côté, il est déprimant de voir que, malgré tous les efforts, toutes les actions menées, toutes les bonnes nouvelles, la situation s’aggrave d’une façon qui semble inexorable.

Mais cette information peut également apparaître comme un rappel salutaire de la réalité objective des choses, de la raison de fond pour laquelle la communauté internationale se mobilise. Les appareils de mesure ne sont pas dans un camp plutôt qu’un autre, la vérité n’est pas un lobby.

Regarder la réalité en face ne doit pas nous faire baisser les bras mais doit au contraire nous donner plus de force pour partager et convaincre, ce qui n’est pas si facile. Le changement climatique est par essence une question collective, à l’échelle de la planète et de l’humanité, et ses effets ne sont pas immédiatement visibles.

Cette information n’a pas fait la une de nos journaux. C’est un petit morceau de vérité nue, fragile mais qui a pourtant plus de sens que bien des sujets du moment. A chacun de s’interroger : sommes-nous à la hauteur ? Nos actions sont-elles en phase avec cet enjeu qui surpasse tous les autres ?

Carbone Dioxide In The Atmosphere Hits Record High Monthly Average : https://scripps.ucsd.edu/programs/keelingcurve/2018/05/02/carbon-dioxide-in-the-atmosphere-hits-record-high-monthly-average/